L'ACTUALITE du drone

Nouvel Osmo mobile Silver

Vidéo QUALITÉ CINÉ pour téléphone

 

Grâce à l'Osmo Mobile votre téléphone devient une caméra intelligente, tous vos plans auront l'air fluides, professionnels et seront prêts à être partagés. Filmez des vidéos à l'esthétique soignée, utilisez les fonctions de suivi du sujet, capturez des timelapses en mouvement impressionnants ou diffusez un moment en direct sur internet. Deux coloris sont disponibles : le modèle classique en noir ou le modèle argent, pour correspondre à votre style.

La technologie ActiveTrack intégrée à DJI GO garde automatiquement le smartphone face à vous lorsque vous bougez. Vous n'avez plus à choisir entre enregistrer un moment ou y prendre part. Faites les deux et partagez les scènes de votre vie que votre entourage n'a jamais vu.

 

VIVEZ L'INSTANT

 

La technologie ActiveTrack intégrée à DJI GO garde automatiquement le smartphone face à vous lorsque vous bougez. Vous n'avez plus à choisir entre enregistrer un moment ou y prendre part. Faites les deux et partagez les scènes de votre vie que votre entourage n'a jamais vu.*Illustration à titre d'exemple uniquement. Les véritables performances dépendront de la caméra du téléphone utilisé.

CONTRÔLE DE LA CAMÉRA TOTAL

 

Contrôlez la caméra de votre téléphone comme une caméra professionnelle, avec des boutons dédiés pour l'obturateur et l'enregistrement de vidéo, des réglages manuels de l'ISO et des paramètres d'obturation et d'équilibre des blancs.


Nouveau DJI Phantom 4 PRO

DJI Phantom4 PRO
DJI Phantom4 PRO

Nouveau DJI Phantom4 PRO : Une véritable caméra volante.

 

Le tout nouveau Phantom 4 Pro garde le même design mais propose désormais un tout nouveau capteur de 1 pouce affichant 20 Mégapixels tel que ceux que l'on peut rencontrer sur le Sony RX100 Mark V ou Canon PowerShot G7X Mark II. Equipé d'un obturateur mécanique, il possède un véritable diaphragme permettant une mise au point accessible soit en appuyant sur le déclencheur de la radio commande à mi course, soit au travers du logiciel de pilotage DJI GO4 en ciblant de l'index une zone sur l'image en retour vidéo. Il propose un format RAW DNG, une plage dynamique de12 diaphragmes et surtout la possibilité d’enregistrer des vidéos jusqu’en 4K à 60ips pour un débit maximum de 100 Mb/s. De plus, le nouveau Phantom 4 Pro vous propose le support du format de compression vidéo H.265

Vol Stationnaire Ultra-Précis

Grâce à son système de positionnement visuel Vision Positioning System(VPS), le vol stationnaire du Phantom 4 reste ultra-précis même sans connexion satellite, ce qui le rend simple d’utilisation et particulièrement sûr.


Vidéo réalisée avec DJI Phantom 4 PRO

Ce qu'en pense lecoindudrone

Après avoir testé ce fabuleux drone dans des conditions de vol réelles, nous avons découvert une machine fabuleuse, capable, avec son tout nouveau capteur de 1 pouce et son diaphragme réglable de rapporter de magnifiques photos pour peu que l'on ait choisi auparavant le mode DNG. Les résultats dépassent largement nos attentes pour une machine de cette taille.

 

Les vidéos captées en 4k et 60 fps raviront les adeptes de beaux films et permettront la réalisation de montages vidéos d'une qualité jamais égalée sur un drone de cette taille ne serait-ce qu'en utilisant des drones de type Inspire1 V2 équipés d'une caméra zenmuse X5 avec capteur micro 4/3.

 

 

 

Côté drone :

 

Nous avons pratiqué de nombreux tests sur un seul DJI Phantom4 PRO mais les déconvenues que nous avons rencontrées ont fait l'objet de nombreuses autres constatations par des utilisateurs chevronnés.

 

 

 

Problème de RTH : lors de nos essais, nous avons constaté une prise d'altitude anormale du drone dès lors que la hauteur programmée pour ces retours au point de départ étaient supérieurs à l'altitude vol. En effet, pour exemple, un RTH programmé à une hauteur de 100m, un vol à une altitude de 80 m (notre essai) sur une distance de 750m a provoqué une prise d'altitude jusqu'à 370m suite à une demande de RTH que nous avons du arrêter par une intervention manuelle.

 

Cette erreur de comportement a été reproduite plusieurs fois après avoir effectué tous les contrôles et opérations de pré-vol. A savoir : calibration de l'IMU, calibration du compas, mise à jour Firmware et logiciel DJI GO4

 

L'erreur s'est produite 2 fois sur 5 vols consécutifs effectués exactement dans les mêmes conditions. De plus lors de ces erreurs d'altitude, nous avons constaté une imprécision du Point Home entre 6 et 11 mètres.

 

 

 

Détecteurs d'obstacles : détection d'obstacles face au drone inchangée par rapport au phantom4 premier du nom, démontrant que si l'obstacle ne correspond pas à un objet de taille conséquente (mur, tronc d'arbre...) le drone détecte parfois cet obstacle trop tard pour l'éviter.

 

Détecteur vertical : Nous avons testé ce détecteur au-dessus du toit d'une maison et celui-ci a très bien rempli son rôle. De nouveaux tests seront effectués sur la cime des arbres, dès que ceux-ci auront retrouvé leur feuillage printanier.

 

Détecteurs latéraux : ces détecteurs n'ont pas rempli leur rôle lors de tests sur des buissons feuillus à vitesse de déplacement normale. en réduisant la vitesse de déplacement latérale du drone, celui-ci s'est arrêté à une vingtaine de centimètres et refusait catégoriquement de répondre aux commandes sur les joysticks... ni en avant, ni en arrière ni même sur le côté opposé à l'obstacle. Nous avons insisté car il n'était pas question d'attraper en vol ce Phantom4 aux hélices tournantes au risque de nous blesser, quand, sans prévenir garde, il a enfin répondu aux commandes... en direction de la haie !

 

Aucun dégât, mais une grosse déception de notre part, ces détecteurs semblant n'être là que pour des raisons de marketing

 

Alerte vent fort : des alertes intempestives et non justifiées sur la présence de vents forts sont apparues lors de chacun de nos vols. En nous rendant sur divers forums, nous avons constaté que ce problème était fréquent et qu'un nouveau firmware le corrigerait sous peu. Bonne réaction de la part de DJI toujours à l'écoute des utilisateurs.

 

Conclusions :

 

Après avoir testé le P4Pro en conditions réelles de vol, nous avons découvert une machine fabuleuse. Grace à son capteur de 1 pouce et son diaphragme réglable, il est désormais possible de réaliser de magnifiques photos, pour peu que l'on ait choisi auparavant le mode DNG. Les résultats dépassent largement nos attentes pour une machine de cette taille.

 

Les vidéos capturées en 4k à 60 fps, raviront « les cinéphiles » et permettront des montages vidéos d'une qualité jamais égalée sur un drone de cette taille, à moins d’utiliser des drones de type Inspire1 V2 équipés d'une caméra zenmuse X5 avec capteur micro 4/3.